Actualités

<- retour vers Actualités

Simplification du bilan pédagogique et financier (BPF)


31 mai 2017, telle est la date limite pour transmettre à la DIRECCTE votre bilan pédagogique et financier (BPF), document retraçant l’activité de votre organisme sur le dernier exercice comptable (au lieu du 30 avril habituellement). Une nouveauté cette année : un formulaire simplifié (Cerfa n°10443*14) de 2 pages au lieu de 4. Quelles sont les caractéristiques de cette « nouvelle version » ? Comment remplir et transmettre votre déclaration ?

Le BPF doit en principe être transmis à la DIRECCTE au plus tard le 30 avril. Compte-tenu de la mise en ligne d’un nouveau site de télé-déclaration, la date limite pour saisir puis retourner le BPF est exceptionnellement reportée cette année au 31 mai.

Rappelons que doivent être joints au BPF :

• par les organismes de formation de droit privé qui ont un total de produits supérieur
à 15 244 €, le bilan, le compte de résultats et l’annexe du dernier exercice clos,

• par les organismes à activités multiples, un compte de résultat spécifique aux activités
de formation professionnelle continue.

La saisie du BPF s’effectuera sur le nouveau portail «Mes démarches emploi et formation professionnelle». Un courrier précisant le code d’activation et le SIRET enregistré sur votre dossier nécessaires à la création de votre compte vous sera prochainement adressé par l’Administration.

Attention ! La non remise du BPF peut entraîner la perte du numéro de déclaration d’activité (NDA) ainsi que l’application de diverses sanctions (amende de 4 500 €, interdiction de diriger un organisme de formation…). Avec la mise en place du « contrôle qualité » par les financeurs paritaires et publics, la perte du NDA aura aussi pour conséquence une suppression de l’organisme de la base de données « Datadock », utilisée par les financeurs pour référencer les prestataires.

Télécharger l’Info OF d’avril 2017

 

Publiée le : 09/05/2017

<- retour vers Actualités


Etude professionnalisation "analyse et prospective du métier d'éducateur sportif en région Centre"

Le métier d'éducateur est le premier emploi du secteur sportif. Afin de pouvoir assurer un temps plein, l'éducateur sportif ne peut plus se limiter au seul enseignement du sport. Il doit élargir son champ d'action autour du développement et de l'intégration d'activités et de tâches diverses relevant de l'administration d'une structure.

 

C'est dans ce contexte que le CROS lance début 2013 en partenariat avec l'AGEFOS PME Centre, la DRJSCS, la Région Centre, l'IAE de Tours et le GIP ALFA CENTRE, l'étude professionnalisation auprès des associations employeuses afin de trouver des pistes de reflexion sur ces sujets.

 

Différents axes sont abordés notamment celui de la formation professionnelle comme pierre angulaire du développement des compétences et du maintien dans l'emploi.

 

Cliquez ici pour consulter le rapport de l'étude professionnalisation

Haut