Pour quelles actions de formation ?

La période de professionnalisation vise l'obtention d'une qualification professionnelle :

  • diplômes, titres à finalité professionnelle enregistrés au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP),
  • reconnue dans la classification d'une convention collective nationale de branche,
  • ou ouvrant droit à un certificat de qualification professionnelle de branche ou interbranche,
  • ou identifiée comme une partie de certification professionnelle, classée au sein du RNCP, et visant l’acquisition d’un bloc de compétences,
  • ou donnant l’accès au socle de connaissances et de compétences (formations et évaluations préalables et postérieures),
  • ou inscrite à l’inventaire de la CNCP.


Les périodes de professionnalisation peuvent également abonder le compte personnel de formation (CPF) du salarié.

La durée minimale des périodes de professionnalisation est de 70 heures réparties sur une période maximale de 12 mois calendaires, sauf pour les actions suivantes :

  • actions de validation des acquis de l’expérience (VAE),
  • formations financées dans le cadre d’un abondement du compte personnel de formation (CPF) par la période de professionnalisation,
  • formations sanctionnées par les certifications inscrites à l’inventaire de la CNCP.

Par ailleurs, lorsque les actions de formation se déroulent en dehors du temps de travail, elles ne peuvent excéder 80 heures.

Des accords de branche ou interprofessionnel peuvent prévoir des actions de formation prioritaires ainsi que des durées maximales particulières.

Voir Fiche Critères de prise en charge de votre branche professionnelle ou de l'interprofession. (Rubrique Employeur du site de votre AGEFOS régionale)


Haut